Actualités

 
Excellence et prix

L’Université Libanaise enregistre une nouvelle performance en matière de recherche dans le cadre du programme PRIMA

En 2018, la Commission européenne (CE) lance le programme PRIMA (Partnership on Research and Innovation in the Mediterranean Area) pour la recherche scientifique et l’innovation sur la gestion des ressources en eau, des systèmes agricoles et du développement rural des sociétés méditerranéennes. La même année, le Liban adhère au programme qui permet aux producteurs et innovateurs de bénéficier des opportunités offertes dans le cadre du partenariat euro-méditerranéen, en plus d’obtenir le soutien nécessaire pour mener à bien leurs projets de recherche communs.

Dans ce contexte, une équipe de chercheurs de la Faculté d’Agronomie (FA) à l’Université Libanaise (UL), composée des professeurs : Fadi Karam, Nadine Nassif et Abdel Halim Mneimneh, a réussi à préparer un avant-projet et former un réseau de coopération avec les autorités scientifiques européennes et arabes sous le parrainage de l’Université de Castilla-La Mancha, en Espagne, et avec la participation d’universités et d’instituts de recherche en Grèce, France et Tunisie. L’équipe a mené un projet commun portant sur « La durabilité des systèmes éco-agricoles à la lumière des ressources limitées en eau dans la région du bassin méditerranéen », intitulé « SUPROMED », présenté à la CE afin d’obtenir le soutien et le financement nécessaires.

L’équipe, dont le projet « SUPROMED » a été sélectionné parmi les 196 projets soumis à la Fondation PRIMA, a rendu visite au Recteur de l’UL, le Pr. Fouad Ayoub, et au secrétaire général du NCSR et représentant du programme PRIMA au Liban, le Pr. Mouïn Hamzé, en guise de remerciements pour leur soutien continu.

L’équipe de travail formée des professeurs : Fadi Karam, Nadine Nassif, Abdel Halim Mneimneh et Zeinab Saad (coordinatrice générale du bureau des relations internationales à l’UL), a participé à la cérémonie de lancement du projet à Albacete, en Espagne, en octobre 2019, où le plan d’action national pour les trois prochaines années a été présenté et adopté.

Le programme PRIMA permet aux acteurs du secteur privé de participer aux projets de développement durable financés par l’Union européenne (UE), et de trouver les solutions adéquates aux problèmes environnementaux. Ainsi, la société DIFAF, dirigée par l’ingénieur Houssam Hawwa, a participé à la cérémonie de lancement du projet en tant que représentant du secteur privé libanais.

Actualités similaires
Droits d'auteur UL2020. Tous les droits sont réservés. Conçu & développé par Mindflares. ©