Actualités

 
Activité de santé

L’Université Libanaise participe à un plan d’intervention psychologique pour faire face au coronavirus

L’immunité psychologique étant aussi importante que l’immunité physique, le Programme national de santé mentale (PNSM) du ministère de la Santé publique vise à introduire et mettre en vigueur un « plan global d’intervention psychologique » pour faire face au coronavirus, en partenariat avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Université Libanaise (UL) et le Corps médical international (CMI).

Le « groupe de soutien psychologique » du département de psychologie de la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines (FLSH) à l’UL, participera, en tant que partenaire national, à la campagne de « soutien psychologique organisé », qui conseillera et accompagnera psychologiquement les personnes en besoin (patients atteints, patients suspects, patients en quarantaine et personnel médical concerné).

Le doyen de la FLSH, le Pr. Ahmad Rabah, a souligné que le groupe de soutien psychologique sera composé de professeurs et diplômés ayant l’autorisation d’exercer la profession, dont la mission sera de :

- Fournir un soutien, des conseils psychologiques et des conseils à distance (via des lignes d’assistance téléphonique) ;

- Former des groupes de bénévoles avec des associations et des acteurs dans le domaine des services psychologiques ;

- Intervenir dans le processus de traitement psychologique en coordination avec le ministère de la Santé et les municipalités.

Le doyen a indiqué que le département de psychologie de l’UL est l’un des plus grands du Moyen-Orient, disponible dans toutes les sections de la FLSH et que, par conséquent, la mission des bénévoles couvrira l’ensemble du territoire libanais.

En réponse au plan global d’intervention psychologique préparé sous la supervision du professeur Rabih Chammai, Mme Sonia Chamoun, professeure au département de psychologie de la FLSH et membre du jury du colloquium pour les psychologues cliniciens, sera responsable de la coordination entre le ministère et l’UL. La coordination consistera notamment à répertorier les noms des professeurs et des diplômés qui ont exprimé le souhait de participer à ce projet, mais également ceux d’un groupe d’étudiants en psychologie participant à l’initiative « Nehna Haddak » (Nous sommes à tes côtés), prêt à sensibiliser et à mettre en œuvre le plus grand nombre de tâches possibles dans le respect des normes sanitaires et psychologiques.

Actualités similaires
Droits d'auteur UL2020. Tous les droits sont réservés. Conçu & développé par Mindflares. ©